UBS accepte de payer 160 millions de dollars aux Etats-Unis

Les Etats-Unis ont annoncé mercredi qu'UBS avait accepté de payer 160 millions de dollars de dommages et intérêts pour des pratiques anticoncurrentielles sur le marché des obligations d'Etats fédérés et collectivités locales, dites "munis".Le département de la Justice et la commission des opérations de Bourse (SEC) ont indiqué dans un communiqué qu'UBS avait reconnu avoir manipulé la procédure d'attribution de contrats publics de gestion de ces obligations. UBS s'est entendu avec d'autres institutions financières, entre 2001 et 2006, pour se répartir des clients aux Etats-Unis, en leur faisant payer plus cher. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus