La damassine recevra son Appellation d'origine contrôlée

Plus rien ne s'oppose à ce que la damassine reçoive son AOC. Lors d'une délibération publique, le Tribunal fédéral a levé le dernier obstacle à l'inscription de cette eau-de-vie de prunes jurassiennes au registre fédéral des Appellations d'origine contrôlée.Par 3 voix contre 2, les juges de Mon Repos ont donné tort à un producteur du Landeron. Celui-ci contestait l'AOC accordée à la damassine en 2007 par l'Office fédéral de l'agriculture aux seuls producteurs du canton du Jura. Saisi du litige, le Tribunal administratif fédéral avait confirmé la décision de l'office, jugeant que cette eau-de-vie a développé des caractéristiques intimement liées au terroir jurassien. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus