Liquidation d'une grande banque en cas de nouvelle crise dit la BNS

Les grandes banques ne doivent plus compter sur la garantie implicite de l'Etat pour sauver leur peau. Si un cas comme l'UBS venait à se reproduire, les autorités pourraient laisser un établissement tomber en faillite, a dit Thomas Jordan."C'est un fondement de l'économie de marché", a indiqué le vice-président de la BNS dans une interview parue dans l'hebdomadaire alémanique "Sonntag". Si besoin est, une banque pourrait être liquidée par la voie habituelle dans le cas où sa direction a commis de grosses erreurs entraînant des pertes majeures. /ATS


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus