120'000 emplois pourraient sentir l'effet du franc fort en Suisse

Le franc fort risque de se répercuter sur l'emploi en Suisse, selon une étude du centre de recherches conjoncturelles KOF. Unia demande à la Banque nationale suisse (BNS) de prendre des mesures "énergiques" pour contrer cette menace.L'étude sectorielle du KOF présentée lundi à Berne a porté sur l'hôtellerie, la métallurgie et l'industrie des machines. Elle arrive à la conclusion que les pertes d'emplois potentielles liées au franc fort pourraient concerner jusqu'à près de 15'000 personnes. /ATS


Actualités suivantes