CFF: de 300 à 350 emplois passent à la trappe sans licenciements

Les CFF suppriment entre 300 et 350 emplois dans l'administration de leur division Infrastructure. La suppression de postes se fera sans licenciements, garantit l'ex-régie. Celle-ci prévoit d'économiser ainsi quelque 60 millions de francs par année.La restructuration se déroulera conformément aux dispositions de la convention collective de travail et en étroite collaboration avec les partenaires sociaux, indiquent les CFF dans un communiqué. La mise en oeuvre se déroulera tout au long de l'année 2010. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus