Fiscalité: Genève et Fribourg souhaitent une réforme graduelle

Après l'acceptation par les Neuchâtelois d'une imposition des entreprises plus égalitaire, d'autres cantons romands pourraient à moyen terme suivre cette voie. Au vu des pressions européennes, Genève et Fribourg discutent de réformes fiscales, mais adaptées à leur contexte individuel.En matière de fiscalité des entreprises, "la pression européenne est forte, à moyen terme la Suisse sera contrainte de s'adapter", reconnaît à Genève Roland Godel, le chargé de communication du conseiller d'Etat responsable des finances, David Hiler. Dans ce contexte, le "oui" de Neuchâtel à un rééquilibrage de la politique fiscale est selon lui "plutôt une bonne chose". /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus