Le PS demande au gouvernement une stratégie de l'argent propre

Au nom de la sauvegarde de la place financière helvétique, le Parti socialiste exige du gouvernement une stratégie de l'argent propre. Sans changement de cap, la Suisse va subir un regain de pressions internationales et une chute massive du volume d'argent placé dans les banques.Pour étayer ses dires, le PS a présenté lundi deux études réalisées par des experts indépendants. Ainsi, un abandon abrupt du secret bancaire, en 2016 par exemple, pourrait entraîner la fuite de tout l'argent non déclaré - quelque 700 milliards de francs - ainsi qu'une chute des rendements de 50%, a précisé le professeur Teodoro Cocca, de l'Université de Linz. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus