Les révolutions arabes ont occupé les discussions du FMI

Les pays membres du Fonds monétaire international (FMI) se sont employés à surmonter leurs divergences sur l'économie mondiale, dans un contexte de poussée inflationniste et de révolutions dans des pays arabes. La Suisse a obtenu le soutien de l'"Helvétistan".S'emparant de l'un des principaux défis qui se posent à eux, les 187 Etats du FMI ont admis samedi, lors de leur réunion de printemps, la gravité des flux de capitaux massifs qui se déplacent à des fins spéculatives vers les pays en développement. Un phénomène qui alimente la croissance mais aussi l'inflation. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus