Réactions des partis et cantons au plan d'action du Conseil fédéral

Les partis politiques suisses ne veulent pas accepter "sans condition" le plan d'action du Conseil fédéral pour renforcer le système financier suisse. Les bonus et les indemnités accordés aux cadres sont dans la mire de toutes les critiques.Des conditions claires doivent être posées aux banques comme sur la question des bonus, a dit Christian Levrat, président du PS. Il demande une intervention directe du Conseil fédéral dans le conseil d'administration de l'UBS. /ATS


 

Actualités suivantes