Jean-Pierre Roth ne veut pas réglementer les fonds souverains

Le président de la banque nationale suisse (BNS) Jean-Pierre Roth ne voit pas l'utilité d'un code de conduite pour régler l'entrée de fonds souverains dans des entreprises suisses. Il défend la participation d'un fond d'Etat singapourien dans le capital d'UBS.Dans le cas du Government of Singapore Investment Corporation (GIC), il s'agit d'un investisseur orienté à long terme, a déclaré Jean-Pierre Roth dans un entretien au journal dominical alémanique "Sonntag". En tant que fonds d'Etat de Singapour, il dispose d'une réputation de première qualité, estime-t-il. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus