Un affaiblissement de l'euro porterait atteinte à la Suisse

La Suisse n'a pas intérêt à une crise de la zone euro, a déclaré le président de l'Association suisse des banquiers (ASB) Patrick Odier. Les négociations fiscales de la Suisse avec l'Allemagne et la Grande-Bretagne ont par ailleurs des chances réelles d'aboutir, selon lui.Rappelant que l'Union européenne est le premier partenaire commercial de la Suisse, il a souligné qu'un franc suisse trop fort pénalisera l'industrie d'exportation, selon les branches. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus