Affaire Tinner: l'escalade du conflit sème la confusion

L'Office des juges d'instruction fédéraux a créé la surprise en perquisitionnant jeudi les locaux de la Police judiciaire fédérale. Il a mis sous scellés un coffre-fort contenant la clé donnant accès aux documents controversés du dossier Tinner.Pour le Conseil fédéral, cette opération est nulle. L'opération de séquestre n'a pas d'objet valable, puisqu'il a été "définitivement" établi que les plans de construction d'armes nucléaires ne seront pas rendues accessibles comme moyen de preuve. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus