Théophile Robert, l’artiste oublié exposé au MAH de Neuchâtel

Un demi-siècle de création, une renommée internationale dans les années 20, 2400 toiles et plus de 3000 dessins, puis l’oubli. Le peintre neuchâtelois Théophile Robert est à l’honneur au Musée d’Art et d’Histoire de Neuchâtel, jusqu’au 28 septembre. L’institution expose une centaine de ses œuvres, mélange de culture classique et de modernisme du début du XXe siècle. Parallèlement à l’exposition, une monographie sur l’artiste rédigée par Corinne Charles vient de sortir aux Editions Gilles Attinger.

L’exposition «Théophile Robert, peintre européen» sera vernie demain à 17h. Elle est à découvrir jusqu’au 28 septembre. Le Musée d’Art et d’Histoire propose jusqu’à l’automne une vingtaine de manifestations autour de cette exposition. /cw.

Actualités suivantes

Articles les plus lus