Activités culturelles: niveau de formation et revenu déterminants

Les personnes les plus actives culturellement sont celles qui ont un haut niveau de formation et un revenu élevé. En la matière, les jeunes se montrent également plus actifs que leurs aînés. Enfin, les Romands et les Alémaniques sont plus friands de culture que les Tessinois.De manière générale, les pratiques culturelles sont largement répandues en Suisse, selon une étude publiée lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). En tout, 93% des personnes résidant en Suisse ont fréquenté au moins une institution culturelle dans l'année. Toutefois, ces activités sont très inégalement réparties au sein de la population. /ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus