Un gratte-terre pour les mexicains.

La maquette du gratte-ciel souterrain imaginé par BNKR Arquitectura. La maquette du gratte-ciel souterrain imaginé par BNKR Arquitectura.

Bunker Arquitectura, une agence d’urbanisme et d’architecture basée à Mexico City, a imaginé ce nouveau concept de building inversé « Earthscraper » pour répondre à la problématique d’indisponibilité de terrains vides dans la ville.

Le centre historique de Mexico a besoin d’un grand relooking rafraîchissant. De nouveaux espaces de vie, bureaux, commerces et de nouvelles habitations sont nécessaires à sa réhabilitation. Cependant, étant donné le caractère historique de ce quartier, il est interdit de démolir des bâtiments protégés ou de construire de nouvelles structures supérieures à huit étages.

L’idée de Bunker Arquitectura est de bâtir des grattes-ciel mais sous terre. DU coup, le paysage urbain historique ne subit pas de révolution architecturale et reste préservé.

Imaginez un grand trou, comme le mémorial de Ground Zero à New-York, mais profond de 65 étages (300mètres). De forme pyramidale, comme un grand chapeau pointu carré planté dans le sol. Sur ses parois : tout un complexe habitable, aux alvéoles reliées par des passerelles et vitré de fond en comble pour permettre à tout le monde d’avoir accès à la lumière du soleil.

Les premières maquettes sont sorties, ça n’a pas l’air si caverneux que ça. Par contre, le souci pourrait venir de sa faisabilité !

Cette idée fascinante nécessite quand même quelques études en la matière. Tout d’abord, le fait de creuser un espace aussi gigantesque sous la surface pourrait affaiblir le sous-sol de la ville.

Et la grande question est : que ce passe-t-il si un tremblement de Terre survient ou si un incendie fait rage à l’intérieur ?

Les réponses devraient arriver d’ici bientôt, en attendant, les terroristes du monde entier peuvent déjà apprendre à dévier des métros au lieu des traditionnels avions…