Ooho pour faire oublier les bouteilles en plastique

Une photo d'une main qui tient une sorte de bulle gélatineuse qui contient de l'eau : Ooho

Même si le PET est réutilisable, il reste un polluant important s’il n’est pas recyclé… Chaque année, 89 milliards de bouteilles d'eau en plastique sont vendues à travers le monde. Pour limiter les dégâts, trois designers ont mis au point l’Ooho, une matière gélatineuse, hygiénique et biodégradable rendant la bouteille en plastique inutile.

Cette bouteille d'un nouveau genre est conçue à partir d'algues comestibles et de chlorure de calcium assez résistant pour stocker de l'eau. Le matériau forme des sphères qui peuvent prendre plusieurs tailles. Mais surtout, elles protègent efficacement et de manière hygiénique le liquide contenu. Autre avantage majeur, sa production coûterait moins de 30 centimes par unité.

Concrètement, même si l’image est peu ragoutante, cette sphère comestible est constituée d'une membrane qui enferme le liquide, de la même manière qu'une vessie. Lorsqu'on a soif, il suffit de percer la membrane et de boire. Et si l'on a un petit creux, on peut même avaler le récipient !

L'une des applications les plus immédiates d'Ooho serait les événements sportifs. La plupart du temps, les athlètes s'hydratent en attrapant des gobelets en plastique remplis d'eau, créant un nombre impressionnant de déchets. Avec des Oohos, les réserves d'eau seraient plus facilement transportables et surtout génèreraient moins de déchets.

Avec de tels avantages, Ooho a permis à ses concepteurs de faire partie des 12 lauréats du Lexus Design Award cette année. Néanmoins, la bulle a aussi ses inconvénients : par exemple comment la transporter sans la salir ou sans qu'elle ne se perce, et surtout si on prend un grand format on ne pourra pas la reboucher ou la refermer…

Pour voir à quoi ça ressemble regardez la vidéo ci-dessous

Imague d'une femme tenant à deux mains une énorme bulle Ooho.


Actualisé le