Genève teste le bus électrique qui se recharge en 15 secondes

Bus Tosa à Genève Bus Tosa à Genève - futura-sciences.com

15 secondes pour se recharger
Le premier démonstrateur Tosa roule depuis quelques jours entre l’aéroport de Genève et Palexpo.
Il est électrique, n’émet pas de CO2, ne produit aucun son, et se recharge automatiquement en 15 secondes !

Maman j'ai soif
La solution technologique en jeu : le biberonnage.
Autrement dit, le bus se recharge aux arrêts et il reçoit uniquement l’électricité dont il a besoin pour se rendre à la station suivante.

Fonctionnement simple et bien pensé
À l’approche d’une station équipée d’un rail aérien de recharge, un dispositif placé sur le toit du bus détecte sa présence et pré-positionne le système de connexion associé.
Une fois le bus à l’arrêt, la tête de connexion réalise un mouvement vertical et s’insère dans le rail en une seconde. Des vérifications automatiques sont réalisées, avant que le courant nécessaire pour poursuivre le trajet ne soit injecté. Il est stocké dans des batteries intégrées dans le toit du bus.
Des recharges un peu plus longues sont réalisées aux terminus (environ 3-4 minutes)… et aussi au dépôt, là les bus sont rechargés pendant 30 minutes.
Résultat du test début mars, à l'occasion du salon de l'auto à Genève !


 

Anciens commentaires

Baptiste, RTN

04.07.2013 12:14

Bonjour,

Pour votre information, ces bus n'utilisent pas d'électricité d'origine nucléaire.
Vous trouverez plus d'informations sur le sujet dans les liens postés en bas de l'article.

Bonne journée
Baptiste

x, Neuchâtel

04.07.2013 11:42

comme si ça ne polluait pas!! Puis l'électricité les TPG savent où on la fabrique!!