Vivre ici en venant d'ailleurs

Philippe Grosperrin

Second volet de notre série de trois portraits consacrée aux travailleurs frontaliers dans le cadre de «Vivre ici en Venant d’ailleurs». Aujourd’hui, nous partons au Locle à la rencontre de Philippe Grosperrin, directeur d’exploitation de Choco-diffusion.  Ce Français de 37 ans traverse quotidiennement la frontière pour se rendre à son travail et ce, depuis la fin de ses études.
Il raconte son parcours au micro d’Anne Onidi.

Alors que beaucoup de frontaliers ont refusé de s’exprimer au sujet de leur statut, Philippe Grosperrin, lui a accepté de parler pour apporter un autre éclairage. Anne Onidi lui a demandé pourquoi, selon lui, elle avait eu de la peine à convaincre des travailleurs frontaliers de témoigner.

Toujours en compagnie de Philippe Grosperrin, et de son collègue et ami Franco Lo Presti, Anne Onidi leur a demandé à quand remonte leur rencontre.

Vivre ici en venant d’ailleurs revient dans un mois, le lundi 2 janvier avec le troisième et dernier volet de cette série de portraits consacrée aux travailleurs frontaliers.

Cette rubrique est soutenue par le Service de la cohésion multiculturelle du canton de Neuchâtel.