Réécoutez "Vivre ici en venant d'ailleurs"

Carmen Diaz Pumarejo

Troisième et dernier volet d’une série de portraits consacrée aux immigrés investis politiquement dans leur commune, dans le cadre de «Vivre ici en Venant d’ailleurs». Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Carmen Diaz Pumarejo, conseillère générale vert libérale à Peseux. Au micro d’Anne Onidi, elle raconte son parcours, du Nord de la Colombie, sa terre natale, jusqu’à Neuchâtel. Nous la retrouvons chez elle, à Peseux.

Venue à Neuchâtel pour apprendre le français il y a une vingtaine d’années, elle n’est plus retourné vivre dans son pays. Elle y retourne, en revanche, tous les deux ans avec son mari et ses deux enfants. Anne Onidi lui a demandé si en Colombie, un pays miné par la corruption, elle aurait osé se lancer en politique.

Cette dynamique quinquagénaire s’investit pour les Verts libéraux, un jeune parti qui n’est implanté dans le canton que depuis fin 2012. Pourtant, aujourd’hui, Peseux est la commune la plus vert libérale de Suisse. Lors d’une conférence organisée par le parti, Anne Onidi a questionné quelques collègues sur les rapports qu’ils entretenaient avec leur consœur colombienne.

Vivre ici en venant d’ailleurs revient dans un mois, le lundi 8 mai avec une nouvelle série  consacrée aux immigrés qui ont une pratique religieuse.

Cette rubrique est soutenue par le Service de la cohésion multiculturelle du canton de Neuchâtel.


Actualisé le