Démission en fanfare.

Joey, un homme libre ! Joey, un homme libre !

Quand on se sent mal dans son boulot, qu’on est au bord du burnout, au bord du mobbing, au bord du gouffre, ... démissionner peut être salvateur.

Du coup, pourquoi ne pas vivre ce moment de délivrance en fanfare ?

C’est ce qu’a fait Joey ! Un habitant à Providence (Rhode Island aux Etats-Unis). Joey était au bout du rouleau, se sentant exploité par l'hôtel qui l'employait depuis trois ans. Malade, fatigué et au bord de la dépression à cause des conditions de travail épouvantables, des journées de 15 heures et plus, le jeune homme est arrivé à la conclusion que son bonheur passait avant tout.

Mais pas question de partir en étant honteux, non! Joey a décidé de donner sa lettre de démission accompagné d'une fanfare. Il s'est donc rendu à l'hôtel Renaissance de la ville avec pas moins de 19 musiciens. Ils ont attendu quelques minutes dans le silence jusqu'à l'arrivée du gérant de l'hôtel.

Le gérant arrive, engueule tout le monde, mais il n’a pas le temps de finir sa crise que Joey surgit avec la lettre de démission et lui dit tout simplement : Je démissionne !

Et c’est là que la fête commence…  


Actualisé le