"Vue de la Lune, la Terre ne forme qu'un seul corps"

Concert inédit avec le dialogue de trois traditions spirituelles grâce au chant: Taghi Akhbari, chanteur soufi iranien chantera aux côtés du Vénérable Seongdam Sunim, maître bouddhiste coréen, et du choeur In Illo Tempore, dirigé par le chef neuchâtelois, Alexandre Traube. Concert inédit avec le dialogue de trois traditions spirituelles grâce au chant: Taghi Akhbari, chanteur soufi iranien chantera aux côtés du Vénérable Seongdam Sunim, maître bouddhiste coréen, et du choeur In Illo Tempore, dirigé par le chef neuchâtelois Alexandre Traube.

Ils sont de traditions spirituelles ou religieuses différentes et pourtant ils ne se sont pas tapés dessus… Au contraire, ils ont chanté ensemble avec l’envie de manifester leurs points communs.

Un concert a réuni mardi soir à la collégiale de Neuchâtel un chanteur soufi iranien, le choeur neuchâtelois In Illo Tempore et un maître bouddhiste coréen, le Vénérable Seongdam Sunim. Ce dernier tenait à transmettre un message d’unité. Il l’a dit à Gabriel de Weck:

Des propos traduits par HJ Lim. Le chef et compositeur neuchâtelois, Alexandre Traube, se réjouit de pouvoir vivre des moments aussi enrichissants:


Actualisé le