Verdict pour le meurtrier de Marie

L'avocat de la défense Jacques Barillon. L'avocat de la défense Jacques Barillon (à droite).

Le jeune homme qui a tué son ex-amie de 19 ans il y a un an à Peseux écope de 13 ans de réclusion. Le Tribunal criminel de Neuchâtel l'a condamné mercredi pour meurtre après deux jours de procès. Il n’a pas retenu la qualification d’assassinat. 

La famille de la victime demandait un jugement sans ni haine ni vengeance., un jugement humain et une peine de réclusion comprise entre 10 et 14 ans. Une famille qui, à l’image de la tante et du père de Marie est restée très digne. Mais ils attendaient un peu plus d’empathie et de compassion de la part du prévenu:

Le procureur Daniel Hirsch attend les considérants par écrit, mais il n’exclut pas de faire recours.

Un sujet proposé par Sarah Massy.