Urgence pour les enfants birmans (1)

Un message d’espoir pour les enfants de l’Etat Shan en Birmanie.

Un Neuchâtelois, un Jurassien bernois et un Tessinois ont créé l’Association Kam-Moung pour sensibiliser le public au sort de ces jeunes contraints à quitter leurs villages et leurs familles en raison des violences et de la pauvreté. Les trois amis sont sur le point de publier un ouvrage sur ces enfants shans qui ont trouvé refuge dans une école située à la frontière, sur sol thaïlandais.

Luigi Jorio, l’un des fondateurs de l’Association Kam-Moung, va régulièrement donner des cours d’anglais dans cette école située dans un temple bouddhiste:

Des propos recueillis par Sarah Massy.

On reparle de l’Association Kam-Moung et de l’ouvrage du même nom mardi dans la Matinale.


Actualisé le