Une violence trop ordinaire (1e partie)

Vitre brisée

Injures, menaces, coups et tentatives d’homicide: la violence conjugale fait partie des combats réguliers de la Police neuchâteloise. On en parle jusqu’à vendredi dans La Matinale vers 6h50.

En 2011, 170 affaires de violences conjugales ont été traitées dans le canton de Neuchâtel. La Police neuchâteloise a dû intervenir près de deux fois par mois pour des cas graves, avec blessures.

La violence conjugale est l’un des sujets d’examen des aspirants de police. Philippe Bongard est formateur et chef du commissariat Intégrité corporelle et sexuelle à la Police neuchâteloise:

On retrouve Philippe Bongard mercredi à 6h50 pour parler de la procédure des interventions dans le domaine de la violence conjugale.

Une série proposée par Anthea Estoppey.


Actualisé le