Un lieu de partage et de solidarité

dispensaire des rues

On y va pour se faire soigner, faire sa lessive ou encore tisser un lien social, le dispensaire de rue à Neuchâtel a inauguré ses locaux tout neufs.

Après trois mois de rénovation, le lieu dédié aux défavorisés a repris son cours de vie normal. Usagers, infirmières ou encore bénévoles se côtoient autour d’un café où devant les machines à laver le linge.

L’échange est au centre des préoccupations. Un endroit qui représente beaucoup pour Rose-Marie, une habituée des lieux:

Des propos recueillis par Raphaël Girardin.


Actualisé le