Un Neuchâtelois fait revivre Nosferatu en musique

Faire revivre un classique du cinéma muet en jouant une musique nouvelle pendant une projection: c'est le pari de Jeremy Rossier

L'ombre du comte Orlok, le vampire de Nosferatu L'ombre du comte Orlok, le vampire de Nosferatu.

Redécouvrir un classique du cinéma muet, mais avec une musique complètement nouvelle, interprétée par des musiciens. C’est le pari de Nosferatu, à découvrir dimanche 17h à la Salle de spectacle de Fontainemelon et les 4 et 5 mai au Conservatoire de Neuchâtel.

Le compositeur de ce ciné-concert, Jeremy Rossier, était l'invité de la Matinale RTN:

Jeremy Rossier sur RTN.

"C'est toujours très difficile en composition de partir de rien tandis que là on a quand même les images qui sont une source d'inspiration très forte."

Jeremy Rossier, invité de la Matinale RTN.

Réécoutez l'interview de Jeremy Rossier:

La bande-annonce de la version 2014 de Nosferatu, par Jeremy Rossier:


Actualisé le