Travaux derrière les barreaux

Une cellule particulièrement défraîchie de la prison de La Promenade Une cellule particulièrement défraîchie de la prison de La Promenade.

Des cellules défraîchies, trop petites et en nombre insuffisant. La situation est critique dans les prisons neuchâteloises.

Le Conseil d’Etat sollicite un crédit de 9 millions de francs auprès du Grand Conseil. L’objectif est de faire face à la surpopulation carcérale et au manque d’effectifs.

Cette somme doit aussi permettre d’achever les rénovations menées dans les deux pénitenciers neuchâtelois.
Sonia Bernauer Miaz s’est rendue à la prison de La Promenade à La Chaux-de-Fonds. La visite commence par la zone des parloirs aux côtés du directeur de l’établissement, Olivier Rogivue:

Après les parloirs, on prend la direction d’une cellule, toujours aux côtés d’Olivier Rogivue, le directeur du pénitencier de la Promenade à La Chaux-de-Fonds:

Un sujet proposé par Sonia Bernauer Miaz.


Actualisé le