Salon du livre: Lapsus Mordicus

Hubert Froidevaux, Plonk d'un jour. Hubert Froidevaux, Plonk d'un jour.

La grande exposition du Salon du livre et de la presse a entrainé les visiteurs dans les méandres des pensées de Plonk et Replonk. La 27e édition de la manifestation a fermé ses portes dimanche. La Matinale revient sur cet événement toute cette semaine.

Les deux graphistes chaux-de-fonniers ont proposé Lapsus Mordicus, une exposition qui détourne les mots, les livres et les imprimeurs. Sur place, jeudi passé, Anthea Estoppey a rencontré le Plonk du jour, Hubert Froidevaux. Ils ont commencé la visite en se penchant sur des allégories littéraires bétonnées…


Actualisé le