RER neuchâtelois: c'est non!

Fin du suspense au Château de Neuchâtel dimanche après-midi : il n'y aura pas de voie rapide entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Fin du suspense au Château de Neuchâtel dimanche après-midi: il n'y aura pas de voie rapide entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds.

Les Neuchâtelois ne veulent pas du RER. Ils l’ont refusé dimanche du bout des lèvres. Avec 392 suffrages d’écart, le projet est rejeté par 50,29% des voix, contre 49,71% de oui. Tous les districts ont voté non sauf ceux du Locle et de La Chaux-de-Fonds. Quant aux villes, elles l’ont accepté mis à part Val-de-Travers. La participation s'élève à 51,5%.

Opposants et partisans se sont rassemblés au Château de Neuchâtel hier pour suivre l’évolution du scrutin. Olivier Haussener, député PLR au Grand Conseil:

En fin de journée, les opposants se sont retrouvés à l’avenue des Draize à Neuchâtel pour fêter la victoire. Philippe Bauer, député PLR, en a profité pour féliciter Bernard Schumacher, son collègue de campagne:

Deux reportages signés Sarah Massy.

Inclure les acteurs de la vie économique dans les discussions sur les enjeux de mobilité du canton de Neuchâtel. C’est la volonté d’un entrepreneur neuchâtelois après le refus du projet de RER-TransRUN.

Raphaël Grandjean invite le Conseil d’Etat à s’entourer d’entrepreneurs du canton pour trouver une alternative au projet de ligne directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds. Il lui propose de créer un groupe de travail intitulé La mobilité du 21e siècle pour notre canton. Raphaël Grandjean:

Raphaël Grandjean au téléphone d’Anthea Estoppey.

Le choix des Neuchâteloises et des Neuchâtelois est largement commenté dans les médias suisses. Il suscite une vague d'incompréhension. Le Médianaute de Julien Hirt:


Actualisé le

 

Anciens commentaires

Démocrate

24.09.2012 19:38

Il n'y a plus grand-chose à commenter. Juste constater un immense gâchis. L'union fait la force. Mais la désunion entre le haut et le bas fait peine à voir. Dommage mille fois dommages. Le RER-TRANSRUN n'était peut-être pas parfait. Mais au moins il donnait un immense espoir à ce canton qui a mal à ses institutions et à sa cohésion. Mais la démocratie sort grand vainqueur. Les abstentionnistes devraient se retenir d'apporter leurs commentaires. Au demeurant totalement stériles et inutiles