Petite révolution dans les classes

Les élèves d'une même classe auront des enseignants différents pour certaines branches, selon leur niveau.

La rentrée des classes était placée sous le signe de la révolution pour les élèves neuchâtelois de 9e année lundi matin. Cette volée est la première à ne pas être divisée en sections. Si tous les enfants suivent le même cursus dans la majorité des branches, ils sont séparés par niveaux pour le français et les mathématiques.

Reportage au sein de la classe de Carmen Brossard, enseignante au collège de Bellevue à La Chaux-de-Fonds:

Un sujet proposé par Myriam Wittwer.

L’année prochaine, les classes à niveaux seront étendues aux 10es années, pour le français et les maths, mais aussi pour l’anglais, l’allemand et les sciences de la nature.


Actualisé le