Peseux, initiative des Juges étrangers: échos d'un dimanche de votations

C'est l'heure du bilan pour une journée où on a voté sur le statut de Peseux et sur trois objets fédéraux

votation On a voté sur le plan communal et fédéral.

Peseux se laisse séduire par le mariage. Les Subiéreux ont donné leur aval dimanche à une fusion avec Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche et Valangin par 54,6% des voix et un taux de participation de 48,8%.

En juin 2016, Peseux avait refusé ce rapprochement, contrairement aux trois autres communes, mais le vote avait été annulé par le Tribunal fédéral. Les opposants à la fusion se donnent quelques jours de réflexion avant de déposer un éventuel recours contre ce second scrutin.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a salué l’acceptation de ce projet. La nouvelle commune, nommée Neuchâtel, verra le jour en janvier 2021, comptera près de 45'000 habitants et deviendra ainsi la 3e plus grande ville romande. Une taille qui a son importance, au-delà des frontières cantonales pour le conseiller d’Etat Alain Ribaux :

Le reportage à Peseux:

Un reportage signé Sonia Bernauer-Miaz.

Sur le plan fédéral, l’UDC a-t-elle perdu plus qu’une initiative dimanche ? Le premier parti de Suisse a perdu devant le peuple, une fois de plus, comme avec son initiative de mise en œuvre du renvoi des étrangers criminels en 2016. Mais l’UDC avait sur cette question convaincu 41% des citoyens, alors que son électorat représente un peu moins de 30% des voix.

Dimanche, 33,8% des Suisses l’ont suivie sur l’autodétermination. Le parti décline-t-il ? Doit-il s’en inquiéter, à quelques mois des élections fédérales et alors qu’il prépare une nouvelle initiative ?

L'analyse de l'initiative UDC:

C’était un dossier de Jérôme Favre, réalisé en collaboration avec Serge Jubin.

Les résultats des votations provoquent toute une série de réactions et d’analyse dans la presse suisse. On y revient dans le Médianaute de Julien Hirt:

Le Médianaute:


Actualisé le