Pas de vie de château pour Denis de la Reussille

Denis de la Reussille Denis de la Reussille.

Denis de la Reussille ne complètera pas le ticket de la gauche en vue de l’élection au Conseil d’Etat du printemps prochain. Le président de la Ville du Locle renonce à se porter candidat. Il laisse champ libre à Nago Humbert, le président de Médecins du monde. Il espère toutefois conserver son siège au Grand Conseil. 

Denis de la Reussille est considéré comme la figure de proue du POP neuchâtelois. Que répond-il à ceux qui sont déçus par sa défection? Denis de la Reussille:

Ce choix a inspiré un commentaire à Sonia Bernauer Miaz:


Actualisé le