Panique sous la terre

Camp de Vaumarcus Le Camp de Vaumarcus.

Le camp de Vaumarcus accueille cette semaine une centaine de secouristes spéléologiques venus du monde entier. Ces spécialistes du sauvetage souterrain sont réunis dans le cadre d’une rencontre internationale.

En Suisse, les accidents de spéléologie sont plutôt rares. Ils nécessitent en moyenne 2 à 3 interventions par an. Toutefois en 2013, la colonne de secours de la région Neuchâtel avait dû intervenir sur un accident hors du commun : celui survenu dans la grotte de Môtiers. Un spéléologue était alors resté coincé durant deux jours à cause de la montée des eaux. Nicolas Magnon était l’un des chefs d’intervention sur place:

Un sujet proposé par Sophie Corpataux.


Actualisé le