On a marché sur la tête: la trêve des confiseurs

Le passage à la nouvelle année n’a pas adouci son caractère. Thierry Meury est de retour avec «On a marché sur la tête.» Et il en profite pour nous faire part de sa perplexité en ce qui concerne les centres d’intérêts de la presse:


Actualisé le