Les médecins français passent la frontière

Il n’y a pas que dans le canton de Neuchâtel que les médecins de famille se font rares. C’est le cas d’autres régions, y compris en France voisine. Plusieurs praticiens français ont récemment choisi de quitter la région de Pontarlier pour venir exercer en Suisse. Ils invoquent de meilleures conditions de travail et de rémunération.

Frédéric Martin exerce encore partiellement à Pontarlier, mais travaille aussi depuis plus d’un an pour une structure médicale privée dans les cantons de Neuchâtel et de Vaud. Témoignage:

Frédéric Martin répondait à Marylise Saillard.


Actualisé le