Les chemins de la formation (II)

Luc, 16 ans, apprenti cuisinier en 2e année d'apprentissage, s'intéresse à son futur métier depuis tout jeune. Luc, 16 ans, apprenti cuisinier en 2e année d'apprentissage, s'intéresse à son futur métier depuis tout jeune.

1'250: c’est le nombre de contrats d’apprentissage qui ont été conclus mi-août dans le canton de Neuchâtel. Chaque année, 10 à 15% des contrats d’apprentissage sont rompus. Entre 300 et 500 jeunes doivent ainsi trouver une nouvelle orientation en cours d’année.

Mardi, Anthea Estoppey nous a conduits dans les couloirs du Centre professionnel du Littoral neuchâtelois. Aujourd’hui, elle propose de nous rendre compte de la situation dans des entreprises de la région:

On reparle de la formation professionnelle dans le canton de Neuchâtel jeudi matin, vers 6h50. On évoquera les solutions du Conseil d’Etat neuchâtelois pour valoriser cette voie.


Actualisé le