Le français et la musique pour s'intégrer

Trois élèves, mineurs non accompagnés, scolarisés au CEFNA à Neuchâtel. Trois élèves, mineurs non accompagnés, scolarisés au CEFNA à Neuchâtel.

L'Etat de Neuchâtel fait face à un défi : celui de former et d’intégrer professionnellement les migrants mineurs non-accompagnés qui sont accueillis sur sol neuchâtelois. Leur intégration passe en premier lieu par un apprentissage du français. D’autant plus que certains n’ont jamais été scolarisés.

La plupart des mineurs non accompagnés suivent des cours au CEFNA, le Centre de formation neuchâtelois pour adultes, au sein de classes Pré jette, pour « Jeunes en transition ». Reportage dans la classe de Laurence Bingelli, enseignante au CEFNA, aux Draizes à Neuchâtel. Qui n’hésite pas à recourir à la musique pour inciter ses élèves à prendre la parole, en français bien sûr :

Un sujet proposé par Sonia Bernauer Miaz.


Actualisé le