Le coup de colère du Grand Conseil

Laurent Kurth Laurent Kurth ne comprend pas la décision des députés.

Le dossier hospitalier a suscité de vifs débats mardi au Grand Conseil neuchâtelois.

Les députés ont fini par refuser que l’Etat cautionne les emprunts de l’Hôpital neuchâtelois destinés à ses investissements. Des discussions qui ont occupé le parlement durant plus de quatre heures. Marie Vuilleumier :

Autre sujet débattu par les députés: les pétitions sur les transports publics adoptées dans le cadre de la Session des jeunes. Le Grand Conseil neuchâtelois veut que les deux textes qui demandent des tarifs plus avantageux pour les jeunes soient approfondis. La commission des pétitions et des grâces proposait au parlement de donner suite sous forme d'interpellation. Mais les députés ont estimé que ce n'était pas suffisant.

Le Vert Patrick Herrmann a pris la défense des jeunes, il a lui-même déposé une motion pour créer un abonnement spécial pour les élèves des écoles :

La commission des pétitions et des grâces doit maintenant réexaminer les pétitions des jeunes ainsi que la motion de Patrick Herrmann. Et revenir avec de nouvelles propositions.


Actualisé le