Le Landeron fait dérailler la fusion de l'Entre-deux-lacs

Fusion Entre-deux-Lacs

Douche froide pour la fusion de l’Entre-deux-Lacs.

Le Landeron n’a pas voulu unir son destin avec les six autres communes engagées dans le processus. C’est non à 68%. Les autres communes se sont prononcées entre 63 et 78% pour le mariage.

Raphaël Girardin s’est rendu dimanche en début d’après-midi dans les différentes communes.
Reportage :

La fusion est en revanche sur les rails entre Rochefort et Brot-Dessous. Les citoyens des deux communes ont accepté ce mariage par respectivement 92% et 85% des voix.


Actualisé le