Laurent Kurth: "Nous avons fait le choix de l'optimisme"

Face aux critiques, le Conseil d'Etat neuchâtelois préfère voir les embûches à venir comme des défis à relever

Laurent Kurth pense que les efforts fournis vont finir par payer Laurent Kurth pense que les efforts fournis vont finir par payer

C'est le verre à moitié plein dans le bilan de législature du Conseil d’Etat neuchâtelois. L’exécutif a fait l’inventaire de ses réussites de ces quatre dernières années : Microcity, réforme de l’éducation et avancées dans le domaine de la mobilité en font partie. En revanche, les ministres ne se sont pas attardés sur des dossiers problématiques comme l’hôpital ou les finances cantonales.

Le conseiller d'Etat Laurent Kurth s'en justifie. Il était l'invité de La Matinale:


Actualisé le