La tempête Monnard souffle sur La Chaux-de-Fonds

Les membres du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds n'étaient que quatre mardi soir face au législatif. Les membres du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds n'étaient que quatre mardi soir face au législatif.

La séance du Conseil général de La Chaux-de-Fonds de mardi soir s’est déroulée dans la sérénité, malgré la situation catastrophique des finances de la ville.

En l’absence de Pierre-André Monnard, en arrêt maladie, ce sont les quatre autres membres du Conseil communal qui ont défendu le rapport d’information consacré aux comptes 2014.
Débattre dans le calme, c’était une volonté de la commission financière. Son président, Hughes Chantraine:

Le Conseil communal était plus compréhensif face à l’absence de Pierre-André Monnard. Son suppléant aux finances, Théo Huguenin-Elie:

La population chaux-de-fonnière est remontée face à la situation financière de la ville. Myriam Wittwer a interrogé des passants:

Un sujet proposé par Myriam Wittwer.

A l’avenir, le Conseil communal souhaite travailler de façon linéaire avec le service financier et la commission des finances pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise. Par ailleurs, tous les crédits votés mais non encore engagés sont remis en question. Ils seront réétudiés par la commission financière.

Et au chapitre des décisions politiques, les jeudredis vont se prolonger à La Chaux-de-Fonds. Le Conseil communal a accepté d’étendre les heures d’ouverture des lieux publics jusqu’à deux heures du matin la nuit du jeudi au vendredi.


Actualisé le