La force d'intervention COUGAR

Police

COUGAR: c’est le nom du groupe d’intervention de la Police neuchâteloise. Cette unité spéciale opère notamment lors de prises d’otage ou de fusillade. Elle était sur place vendredi quand une fausse alerte à la bombe a été lancée à l’hôpital de La Chaux-de-Fonds.

Le groupe d’intervention recrute parmi les gendarmes. Les candidats sont soumis à des tests et doivent suivre une formation poussée. Mais l’équipe est particulièrement discrète, on ne connaît ni le nombre d’agents qui la compose ni leur identité. Marie Vuilleumier a demandé au chef du groupe d’intervention comment COUGAR agirait si une prise d’otage se déroulait dans une banque:

Le groupe d’intervention neuchâtelois a notamment participé à l’arrestation du forcené de Bienne et au démantèlement d’une culture de chanvre aux Verrières. Une prise d’otage a particulièrement marqué Olivier Gallet, chef de la police mobile et superviseur de COUGAR:

Un sujet réalisé par Marie Vuilleumier.


Actualisé le