L'immobilier neuchâtelois sort de la déprime

Aujourd'hui, dans le canton de Neuchâtel, la situation devient plus agréable pour les locataires

Les prix de l’immobilier neuchâtelois ne devraient pas exploser. C’est le résultat d’une étude commandée par la Banque cantonale neuchâteloise et publiée jeudi. Elle se base sur l’évolution des prix durant les dix dernières années dans le canton pour arriver à cette conclusion.

Une chose est sûre, pour Hervé Froidevaux, associé chez Wüest Partner et auteur de l’étude, le marché de l’immobilier neuchâtelois sourit actuellement aux locataires :

Hervé Froidevaux au micro de David Sanchez.


Actualisé le