L'Université main dans la main avec la Police

 Olivier Guéniat croit à ce type de collaboration.

Les chercheurs du Centre romand de recherche en criminologie de l’Université de Neuchâtel peuvent désormais acquérir un doctorat. Ce diplôme va permettre d’amener de nouveaux étudiants et de positionner Neuchâtel en tant que centre de compétence dans le domaine.

La structure a vu le jour au début de l’année dernière. Elle réunit des spécialistes d’horizons divers et les recherches menées intéressent parfois la Police neuchâteloise. Olivier Guéniat, chef de la police judiciaire :

Olivier Guéniat répondait à Sarah Massy.


Actualisé le