Do you speak médecine?

Etre pris en charge par un médecin parlant le français dans les situations d’urgence : voilà ce que réclame le médecin et député vert Laurent Kaufmann. Il lance un projet de modification de loi en ce sens. Pour Laurent Kaufmann, il est inadmissible que des patients des urgences éprouvent des difficultés à se faire comprendre.

Il nous a présenté l’une de ses patientes sortie des urgences de Pourtalès à Neuchâtel :

Un témoignage recueilli par Anabelle Bourquin.

Le projet de modification de loi sera débattu ces prochains mois par le Grand Conseil. Contacté, l’Hôpital neuchâtelois dit tout faire pour recruter des médecins parlant le français.


Actualisé le