Didier Burkhalter: finalement, l'émotion

Le conseiller fédéral tenait plus que tout à ne pas faire de sa vie privée un spectacle. Il s'en va sur une confession intime

A mon avis

La démission surprise de Didier Burkhalter du Conseil fédéral a suscité de nombreux commentaires. Rapidement, les observateurs attentifs de la politique fédérale ont dégainé leurs plumes pour tresser des couronnes de laurier ou d’épines au ministre neuchâtelois.

Mais plutôt que de spéculer sur les raisons et les conséquences de ce retrait, Gabriel de Weck a préféré revenir sur les mots choisis par le conseiller fédéral…


Actualisé le