Dans les coulisses de Baselworld

Conférence de presse à Baselworld le 18 mars Conférence de presse à Baselworld le 18 mars.

L’horlogerie se dit capable de rebondir  mais elle devra sortir ses meilleures armes… Le salon de la haute horlogerie, Baselworld, s'ouvre ce jeudi. Pour la Fédération de l’industrie suisse, l’environnement économique et géopolitique est à surveiller de près… Son président, Jean-Daniel Pasche, au micro de Johanne Stettler:

Les Artisans selliers,Sophie Dornier Dans les locaux des Artisans selliers (Sophie Dornier est à droite)

Baselworld, la Matinale RTN va vous le faire vivre tout au long de la manifestation, à la découverte des professionnels.

Certains d'entre eux n’ont pas les moyens de s’y offrir un stand. Ils se contentent d’être visiteurs pour y observer les tendances. C’est le cas de Sophie Dornier, qui a fondé les Artisans selliers. C’est dans ce petit atelier du Locle qu’elle fabrique des bracelets haut-de-gamme.

Marylise Saillard est partie à la rencontre d’une amoureuse du travail bien fait:

aerowatch Les locaux d'Aerowatch à Saignelégier.

Parmi les marques que nous présente Marylise Saillard: Aerowatch, résolument ancrée dans l’Arc jurassien. Jean-Sébastien Bolzli:

Thierry Baenteli Thierry Baenteli.

Dans un autre volet de notre série, nous partons à la rencontre d’un bijoutier-joaillier installé à La Neuveville. Thierry Baenteli est un grand habitué de Balseworld puisqu’il y tient un stand depuis une vingtaine d’années pour présenter ses créations:

Montre GP

Dans la halle principale, réservée aux grands noms, arrêt sur le stand de Girard-Perregaux. Cette entreprise séculaire de La Chaux-de-Fonds profite du salon pour présenter une série de trois montres limitée à 18 exemplaires. Des montres inspirées des anciennes « chambres des merveilles ». Le directeur produits et développement, Stefano Macaluso, nous détaille l’une de ces trois créations particulières:

Céline Allemand Céline Allemand sur le stand de l'entreprise.

Au Salon mondial de l’horlogerie et de la bijouterie, il est aussi question de santé.

La preuve sur le stand d’une entreprise basée à Bienne et qui a une succursale à Marin. Cette société est spécialisée dans les agencements industriels dont les établis d’horlogers et bijoutiers.

Céline Allemand, responsable marketing chez Allemand frères:

 Multilab, une des machines dont on parle.

Christophe Lüthi a visité Baselworld avec un œil particulièrement intéressé. Sa société, Centagora, basée aux Geneveys-sur-Coffrane, compte y tenir un stand dans les années à venir avec ses partenaires. L’entreprise est active dans le développement d’équipements industriels pour l’horlogerie. Christophe Lüthi:

Des sujets proposés par Marylise Saillard.


Actualisé le