Coup de sac dans l'Entre-deux-lacs

 Enges fait figure d'exception.

Brassage politique dans l’Entre-deux-Lacs. Les six communes qui avaient refusé de fusionner le 5 juin renouvelaient leurs autorités hier. De manière générale, le PLR reste bien souvent la force principale. C’est le cas à Saint-Blaise, Cornaux, Cressier, La Tène ou encore Lignières. Seul Enges se distingue avec l’Entente communale comme unique parti au pouvoir.

Tour d’horizon de ces élections avec Sonia Bernauer Miaz :


Actualisé le