"Comme des éléphants dans un magasin de porcelaine"

Neuchâtel,lac de Neuchâtel, navigation, police du lac Les interventions de la police du lac provoquent des remous.

Il n’a pas sa langue dans sa poche, Denis Junod. Ce pêcheur professionnel ne mâche pas ses mots quand il s’agit de qualifier les contrôles opérés par les polices vaudoises et fribourgeoises sur le lac de Neuchâtel, surveillé par les deux cantons voisins, sur mandat.

Alors que ces dernières viennent d’annoncer qu’elles ne diminueraient pas l’intensité de leurs contrôles sur les eaux neuchâteloises, le professionnel de la pêche peine encore à digérer la façon dont il a été dénoncé l’an dernier pour excès de vitesse… même s’il a obtenu gain de cause devant la justice.

Pour Denis Junod, les contrôles sur le lac s’apparentent à de la répression:

Témoignage recueilli par Anabelle Bourquin.

Trente cas ont été dénoncés l’an dernier sur les eaux territoriales neuchâteloises, contre 25 en moyenne les autres années.


Actualisé le