Une constellation pour David Bowie

La disparition du chanteur David Bowie dimanche dernier a laissé peu de monde indifférents. Les hommages se sont multipliés autour du monde. De nombreux artistes, allant de Madonna à Bruce Springsteen, ont par exemple souhaité honorer la mémoire de David Bowie en interprétant l’une au l’autre des chansons du Thin White Duke.

L’annonce du décès de Bowie, lundi dernier, a également eu de grosses répercussions sur les ventes de disques. Ainsi, Blackstar, le 25e album du Britannique, sorti le 9 janvier, est monté au premier rang du classement Billboard. Ironiquement, c’est la première fois qu’un album de Bowie atteint le premier rang des charts américains. En Grande-Bretagne également la disparition du chanteur s’est fait sentir. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les britanniques ont noyé leur chagrin en se replongeant dans la discographie de David Bowie. Dix-neuf albums de l’artiste figurent parmi les 100 meilleures ventes de disques la semaine dernière.

Mais l’hommage le plus particulier, le plus beau peut-être aussi, est venu de Belgique. La radio bruxelloise Studio Brussels s’est associé à l’observatoire belge MIRA pour baptiser une constellation nouvellement découverte au nom de David Bowie.

Comme l’histoire est très bien faite, la constellation en question est formée de sept étoiles qui, une fois reliées entre elles, laissent apparaitre la forme d’un éclair. Un joli clin d’œil au maquillage en forme d’éclair arboré par le chanteur sur la pochette de l’album Aladdin Sane, sorti en 1973.

La pochette d'Aladdin Sane, paru en 1973. La pochette d'Aladdin Sane, paru en 1973.


Actualisé le